Paresia

On ne peut voir qu'on ne voit pas ce qu'on ne voit pas..

Le « reporter d’idées » entre le sage et l’insensé 14 décembre 2010

.Soutenance de thèse de Christian Duteil à la Sorbonne.

.

.

.

.

.

.

.

Vous trouverez la suite ici.

Publicités
 

3 Responses to “Le « reporter d’idées » entre le sage et l’insensé”

  1. Mézigue Says:

    Il était très tendu (ça se comprend …). Ce qui rendait son élocution parfois pénible…

    Résultat = une mention « très honorable » …

    Bravo !

  2. paresia Says:

    Personnellement je l’ai trouvé assez à l’aise, malgré la richesse et l’originalité de son propos qui auraient pu « plomber » l’oralité bien davantage. Si son style à l’écrit est aussi limpide que sa présentation, ce dont je ne doute pas une seconde, cette thèse doit être vraiment très agréable à lire.

    A propos de la mention et des félicitations, ne seraient-elles pas devenues quasi-systématiques en cas de réception favorable d’une thèse ? Il me semble avoir lu un papier là-dessus je sais où…

    • Mézigue Says:

      Je pense moi aussi qu’il était « à l’aise » mais qu’il était tout de même « tendu » (et que ce n’est pas un « naturellement » un orateur) …

      Sa thèse est effectivement intéressante (Bien qu’elle ne m’ait pas convaincu) . Peut-être, comme cela arrive parfois, cela deviendra un livre.

      Oui, moi aussi j’avais lu quelque chose de ce genre et m’étais dit que c’était dommage qu’il en soit désormais ainsi.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s