Paresia

On ne peut voir qu'on ne voit pas ce qu'on ne voit pas..

Kropotkine – la morale anarchiste (1889) 25 juin 2010

.

Morale naturaliste : le sens moral est naturel, animal. Kropotkine s’oppose aux morales religieuses et rationalistes (contre Rousseau, Spinoza, et Adam Smith, qui n’aurait pas compris que la « solidarité  » existe aussi chez les animaux).

Il serait intéressant de mettre ce texte en relation avec La généalogie de la morale, de Nietzsche, paru deux ans plus tôt.

(more…)

 

le cabinet du docteur caligari

.

Film allemand de Robert Wiene, sorti en 1919.

Dans une fête foraine, vers 1830, le docteur Caligari exhibe Cesare, un somnambule. Celui-ci prédit à un étudiant, Alan, qu’il vivra jusqu’à l’aube…

.

http://video.google.com/videoplay?docid=8233089629384168537

 

john searle – Beyond dualism 20 juin 2010

.

http://video.google.com/videoplay?docid=-3295448672203577230#

 

ludwig wittgenstein par john searle et anthony quinton

.

Deux émissions Men of Ideas de Bryan Magee.

(more…)

 

Bernard Stiegler – L’éducation et la formation à l’attention 19 juin 2010

.

Conférence sur l’attention, vue comme produit de l’éducation. Partant d’un présupposé discutable, Bernard Stiegler nous offre une belle  leçon de philosophie.

Présentation sur le site de Maison École du Grand Meaulnes :

.

Chaque jour, partout, nous le constatons : la perte d’attention est devenue un fait majeur de notre époque. Elle constitue aux États-Unis une véritable pathologie, et l’on estime que 15% des enfants américains souffrent de ce que les pédopsychiatres américains appellent l’attention deficit disorder.

Or, l’attention est chez l’être humain le fruit de l’éducation. Un enfant sauvage, qui n’a reçu aucune éducation, est privé d’attention. Chaque société humaine est basée sur un système éducatif et des institutions spirituelles, cultuelles, culturelles et académiques qui ont pour but de former puis de développer l’attention.

.

À la fin du XIXè siècle, en France, la IIIè République institua un système d’instruction publique et obligatoire qui avait pour but de permettre à tous les enfants vivant sur le sol français d’accéder aux formes les plus élevées de l’attention, et, ainsi, de «devenir français».

(more…)

 

Propagande politique et cinéma : Alfred Hitchcock 17 juin 2010

.

En 1940 sort Correspondant 17, le second film d’Hitchcock réalisé à Hollywood, film d’espionnage narrant les aventure d’un journaliste combattant les prémices de la barbarie nazie. Ce film, comme de nombreux films d’Hitchcock, est clairement politisé, et appelle ouvertement l’Angleterre à déclarer la guerre à l’Allemagne. Mais on ne peut pas encore parler véritablement de propagande volontaire, même si indirectement les films d’Hitchckock servent très tôt de relais à la propagande de guerre.

Le pas sera franchi entre 1943 et 1944, quand Hitchckock réalisera pour le Ministère de l’information britannique deux films en français à destination des Forces Françaises Libres.

Bon voyage averti les nobles soldats français des ruses perverses de la Gestapo, tandis qu’ Aventure malgache s’élève contre le régime de Vichy.

(more…)

 

George Carlin, l’impertinent (1937 – 2008) 16 juin 2010

Hommage à George Carlin, humoriste américain.

.

.

Qu’est-ce que l’impertinence ? Existe-t-il aujourd’hui un concept plus paradoxal que celui-là ? L’impertinent est, au mépris de l’étymologie, souvent très pertinent. Il est même indispensable à la pertinence dans un monde où le langage est l’instrument du pouvoir politique.

Quand l’impertinence est exclue des hautes sphères du pouvoir elle se réfugie chez le saltimbanque, l’amuseur de foules, avec l’espoir de réveiller chez son public la méfiance envers le bon sens.

.

(more…)

 

Lewis Trondheim

Filed under: Un peu de légèreté.. — paresia @ 07:28
Tags: , ,

 

Michel Maffesoli – Le réenchantement du monde 14 juin 2010

Conférence à l´Université de Copenhague (27 Mai 2009).

.

(more…)

 

Dany-Robert Dufour – Libéralisme et pornographie

.

Dany-Robert Dufour  présente  La cité perverse (2009) – La fabrique de l’humain, Philippe Petit, France Culture.

.

(more…)