Paresia

On ne peut voir qu'on ne voit pas ce qu'on ne voit pas..

campagne des élections présidentielles – 1974 14 mai 2010

.

Une plongée dans les archives de l’INA. Le président Georges Pompidou meurt le 2 avril 1974. L’élection anticipée qui suivit a attiré mon attention. Second tour très serré, record de participation, mais surtout une belle brochette de candidats.

.

Virons d’emblée les deux coqs : Giscard, qui grâce au soutien des non-gaullistes de droite et des centristes a donc remporté le match, et Mitterrand, son opposant au second tour, candidat de l’Union de la gauche (alliance Parti Communiste, Radicaux de gauche, et Parti Socialiste). Qui reste-t-il ?

.

Tout d’abord Jacques Chaban-Delmas, candidat de l’UDR, parti gaulliste.  Désavoué le 13 avril par le « Manifeste des 43 », émanant  de parlementaires UDR, il commence à perdre sérieusement sa légitimité face à un Giscard sur de lui. La participation d’André Malraux à sa campagne anéantira toutes ses chances.. Ce dernier nous fait un discours magnifique. Il faut remplacer le livre par la télévision à l’école !

http://www.ina.fr/economie-et-societe/education-et-enseignement/video/CAF92033723/jacques-chaban-delmas.fr.html

.

Les candidats suivants sont plus sincères, leurs faibles chances d’être élu déliant leurs langues, ce qui donne beaucoup plus d’intérêt à leurs discours aujourd’hui.

.

Commençons  par Jean Royer, qui va vous redonner le sourire. Et pour cause, il a du affronter plus de 1000 gauchistes la nuit passée !

http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/CAF92034031/jean-royer.fr.html

Des gauchistes aux slogans amusants : « Royer, puceau, le peuple aura ta peau ! » ; « Une seule solution : la masturbation ! ». Une militante lui a même fait un strip-tease lors d’un meeting à Toulouse..

http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CAF88045260/monsieur-royer-a-toulouse.fr.html

.

Passons ensuite à Arlette Laguiller, première femme candidate à la présidence. Une touche de fraicheur au milieu de tous ces affreux.

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAF92033830/arlette-laguiller.fr.html

.

René Dumont, premier candidat écolo, un beau pull orange tchernobyl.
« Le stimulant bonheur ».

http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/CAF92033886/rene-dumont.fr.html

.

Première condidature également de Jean-Marie Le Pen.
« Françaises, français.. (…) nous avons de la chance d’être français (…) j’essaierai de vous aider à voir clair (…) il est vrai (…) il faut voter pour ses idées (…) méfiez-vous de ceux qui vous promettent des lendemains qui chantent »…

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAF94055027/jean-marie-le-pen.fr.html

.

Emile Muller, gauche conservatrice ? Centriste ? Soporifique en tous cas..

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAF92033829/emile-muller.fr.html

.

Alain Krivine, qui appelle en renfort Philippe-Pierre Charles (ou Philippe Pierre-Charles ?), un copain révolutionnaire des Antilles.

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAF92034329/alain-krivine.fr.html

.

Bertrand Renouvin, monarchiste. Encore un jeune enthousiaste.

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAF92004382/bertrand-renouvin.fr.html

.

Avec Jean-Claude Sebag, vive l’Europe !

http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/CAF94055135/jean-claude-sebag.fr.html

.

Avec Guy Héraud, son copain, vive la région !

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAF01034634/guy-heraud.fr.html

.

Et pour finir, si tout ça vous a passionné, la soirée électorale du premier tour sur la première chaine, 3h45 de bonheur (qu’est-ce que j’peux raconter comme conneries..).

http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/CAF97104966/election-presidentielle.fr.html

.

Non, non, ne me remerciez pas, je sais que vous en rêviez chaque nuit..

Publicités
 

3 Responses to “campagne des élections présidentielles – 1974”

  1. Lecteur Says:

    Je trouve que la présidentielle de 1974 fut l’une des plus intéressantes par la diversité des candidats de tous horizons politiques.

  2. L'indépendant Says:

    L’élection présidentielle de 1974 par la diversité de ses candidats est particulièrement intéressante.
    Pour ce qui est des réflexions émises plus haut, je ne considère pas que Chaban, Muller ou Royer étaient des « affreux ». Laguiller (une touche de fraicheur, hum), avaient (et a toujours, des idées bien plus affreuses, notamment sur la « dictature du prolétariat ».


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s